MMAA - Médecine Morphologique anti-Âge

Hypersudation : traitement par le Botox



L’hypersudation ou hyperhidrose

Pour les hommes la transpiration peut être un handicap socioprofessionnel. La transpiration est un processus physiologique normal ; une perte nécessaire pour le bon fonctionnement de l’organisme. Pourtant, la transpiration devient maladive quand l’individu arrive à perdre 1 litre d’eau par heure durant une journée. C’est ce phénomène qu’on appelle hypersudation ou hyperhidrose.

Les causes de l’hyperhidrose varient d’un individu à un autre. Elle peut provenir de l’alimentation ou des troubles liés au fonctionnement des glandes sudoripares. Si l’hyperhidrose persiste malgré une bonne hygiène de vie, il est indispensable de consulter un médecin.

Traitement par injection de Botox

Une indication encore insuffisamment connue est l’injection de Botox ou de Dysport pour bloquer la transpiration du front, des aisselles ou des mains. Odeurs de transpiration et auréoles sur les chemises disparaissent complètement durant des mois quelques jours après les injections. 


Dans la plupart des cas, le médecin conseillera à son patient de se livrer à une injection de Botox.

Comment se déroule le traitement de l’hyperhidrose axillaire par Botox ?

Le patient doit raser la zone axillaire la veille du traitement et ne doit pas utiliser de déodorant avant le lendemain, jour des injections de Botox.

L’intervention dure 15 mn environ. Le praticien délimite d’abord la zone où se produit l’hypersudation avant d’injecter en petite quantité le Botox. L’hypersudation commence à diminuer en l’espace d’une semaine environ. Le praticien va déposer un colorant spécial au niveau des aisselles afin de mettre en évidence les zones de forte concentration de glandes eccrines. Le médecin réalisera un marquage précis afin de cibler ses injections. L’effet apparaît au bout du troisième jour, et est maximal au bout d’une semaine. L’effet du Botox pour l’hyperhidrose axillaire dure environ 6 à 8 mois et le traitement peut être répété.