MMAA - Médecine Morphologique anti-Âge

Cicatrices et Peelings



Les cicatrices d’acné

Les lésions les plus inflammatoires de l’acné laissent souvent des cicatrices chéloïdes, reconnaissables à leur aspect boursouflé, ou des cicatrices creuses, reconnaissables à leur aspect grêlé. Ces cicatrices sont particulièrement disgracieuses surtout lorsqu’elles sont sur le visage.

Le traitement des cicatrices d’acné ne se conçoit que lorsque la maladie n’est plus évolutive.



Le peeling mécanique permet d’aplanir les cicatrices d’acné.

Si les cicatrices creuses sont très profondes et ne peuvent pas être complètement aplanies par le peeling, on fait des injections pour combler les petits trous (acide hyaluronique ou collagène ).

Les pores dilatées

Agressée de toutes parts, la peau se défend en utilisant le moyen dont elle dispose : le sébum. 

Fourni par les deux millions de glandes sébacées du derme, le sébum (produit gras) forme un film protecteur à la surface de la peau et lui donne un aspect lisse et un grain régulier. 

A cause de lavages trop fréquents, d’expositions au froid ou au soleil, la couche cornée (la couche la plus externe de l’épiderme) va produire du sébum en grande quantité pour se protéger. 

L’excès de sébum donne alors une peau grasse et luisante. La couche cornée s’épaissit, les pores trop dilatés se referment et une micro-infection s’ensuit : point noir ou bouton d’acné.



Le peeling permet de resserrer les pores de la peau tout en redonnant un teint plus lumineux et plus transparent.

Peelings

L’objectif des peelings est de traiter la peau dans son aspect et sa texture. Tout en stimulant en profondeur les fibres d’élastine et de collagène, les peelings peuvent supprimer les ridules et les flétrissures, diminuer la profondeur des rides et gommer les taches. Ils agissent sur la qualité de la peau et sa fermeté. Ils homogénéisent la surface et la couleur. Ils donnent l’aspect d’une peau en bonne santé. Il existe plusieurs types de peelings. Ce qui différencie les peelings, c’est d’une part leur composition et d’autre part la profondeur à laquelle ils descendent dans la couche de l’épiderme. Ils seront choisis en fonction de l’état de la peau et du résultat escompté.